Poème Truc du matin d’un parisien qui part à Amiens

17 Sep
2005

Debout tu la laisseras,

Car point tu ne coucheras

La demi-bouteille de coca

Qui autrement s’éventera

Ajouter un commentaire

Haut