Fais chier la hausse de loyer

8 Oct
2005

Y a pas à dire le Gouvernement ferait bien de se pencher sérieusement sur le problème de location immobilière.

Nouvel indice INSEE 1269,50

Ancien indice 1211,00

Hausse 4,83 %

Soit en euros d’ajourd’hui, pour mon cas, 32,44 € d’augmentation mensuelle, soit 389,28 €/an.

Loi n° 89 – 462 du 6 juillet 1989 modifiée par la loi n° 94-624 du 21 juillet 1994 – article 17 d

L’augmentation du loyer qui en résulte ne peut excéder la variation de la moyenne sur quatre trimestres de l’indice national mesurant le coût de la construction publié par l’Institut national de la statistique et des études économiques.

Bien entendu les termes ne peut excéder sont interprétés par nombre de bailleurs comme un commandement d’augmenter les loyers au taux maximum (presque un devoir pour certain, c’est vrai pourquoi se gêner ?).

Le locataire est considéré en France comme une vache à lait et c’est tout. En aucune manière comme un consommateur payant un prix fort élevé et donc en droit d’attendre un minimum de qualité de service (ce qui compenserait le dit prix élevé).

Quand on voit que, même en ayant un emploi, il est difficile de trouver à se loger, les réponses actuelles du Gouvernement en matière de création de logements, bien qu’allant dans la bonne direction, sont largement insuffisantes au vu de la situation catastrophique.

Source :
Insee – Comment réviser un loyer d’habitation

Ajouter un commentaire

Haut