La propagande politique (Made in UMP)

8 Nov
2005

Après les sarkospam, l’UMP toujours à la pointe de la technologie a acheté un certain nombre d’AdWords à Google. Les AdWords permettent à une entreprise, ou en l’occurence ici à un parti politique, d’apparaître dans les résultats lors qu’une recherche sur un mot clé spécifique est faite en utilisant Google.

En l’occurrence l’UMP a loué le mot « banlieue » afin de renvoyer un lien vers le site de l’UMP accompagné de la phrase suivante : Soutenez la politique de Nicolas Sarkozy pour rétablir l’ordre lorsqu’une recherche est faite avec ce mot.

Adword Banlieue

D’après Deep Space Blog (découvert via padawan.info/fr) l’UMP aurait en outre enregistré les mots clés suivants :

racaille, police, voitures brulées, politique, communistes, écologiste, souverainiste, ministère de l’intérieur, pompier, banlieues, émeutes, François Bayrou, centristes, Vincent Peillon, Montebourg, Cambadélis, Robert Hue, PCF, communiste, Arlette Laguiller, LCR, voitures brûlées, racailles, trotskiste, riots, racaille, violence, voyous, clichy, gauchiste, jospin, socialiste, neuilly, incivilité, démocratie, sécurité, insécurité, sécuriser, sécuritaire, délinquant, délinquance

Outre que l’on est loin d’une recherche du débat d’idées, il est clair à la lecture des mots clés achetés que cela ressemble à du cybersquatting politique. Je ne les ai pas tous testés mais ceux que j’ai essayés fonctionnent.

Il est intéressant par ailleurs de noter qu’entre le moment où la copie d’écran a été faite (hier après midi) et la publication de ce message la phrase a été modifiée par l’ajout du terme républicain la rendant ainsi nettement moins polémique et populiste. La phrase devient ainsi Soutenez la politique de Nicolas Sarkozy pour rétablir l’ordre républicain ce qui n’a pas du tout le même sens.

L’équipe de Sarkoky est clairement dans une tentative d’implémentation en France des méthodes de marketing politique à l’américaine. Les USA semblant être le grand modèle absolu de celui-ci.

Que le ministre de l’Intérieur soit dans rôle de maintien de l’ordre public. C’est normal et légitime puisque c’est sa mission. Que le parti dont il est le président instrumentalise son action à des fins politiciennes est démagogique et démocratiquement scandaleux par principe quelque soit le courant politique auquel on appartient.

Nicolas Sarkozy est sensé être un ministre de la République française , pas un ministre de l’UMP !

A lire :

PS : un moyen de protester contre cette tentative de manipulation politique semble être de cliquer sur le lien puisque la facturation est basée sur le nombre de clics (?)

MAJ : suivez le grand concours des mots préférés de Sarkozy (merci Agnès) afin de découvrir les mots clés achetés par l’UMP.

(5) Commentaires au billet La propagande politique (Made in UMP)

Avatar

Agnès

8 novembre 2005 à 15:18 (Paris)

Ca marche aussi avec capitaliste, syndicaliste, gauche, droite, anarchistes, marxistes, trotskistes, cécilia

Avatar

Agnès

8 novembre 2005 à 15:20 (Paris)

Ca marche avec capitaliste, syndicaliste, marxiste, trotskiste, anarchiste, cécilia.
Participez au concours sur
http://blogs.sortilege.org/stephane/index.php/2005/11/07/68-grand-concours-des-mots-preferes-de-sarkozy?cos=1

Avatar

Blog A Brac » Blog Archive » Marketing politique (Made in PS)

10 novembre 2005 à 01:42 (Paris)

[…] Le Parti socialiste suit la voie ouverte par l’UMP et loue aussi certains AdWords de Google en rapport avec l’actualité chaude. […]

Avatar

Blog A Brac » Blog Archive » La chasse aux adhérents UMP est ouverte (bis amazonia)

22 novembre 2005 à 00:46 (Paris)

[…] Après l’achat d’AdWords sur Google, la boîte de comm’ de l’UMP continue à ratisser large. Une recherche des livres ayant pour sujet Sarkozy sur Amazon.fr renvoi un lien publicitaire vers le site de l’UMP pour participer à son projet 2007. […]

Avatar

Jacme

9 décembre 2006 à 19:58 (Paris)

Et la pub d’Arlette, l’anticapitaliste …. voir mon blog ! @ +

Ajouter un commentaire

Haut