C’est ce qui s’appelle ne pas manquer d’air

13 Mar
2006

Dans un article du Monde :

La famille de Slobodan Milosevic a en effet demandé des funérailles d’Etat à Belgrade pour l’ancien président yougoslave.

On croit rêver …

Dommage que l’instruction du TPIY ne soit pas poursuivie au moins dans un devoir de mémoire.

Ajouter un commentaire

Haut