Compte à rebours

7 Mai
2006

Dans un discours prononcé lundi 1er mai, le président bolivien a annoncé la prise de contrôle de l’ensemble des champs pétrolifères par la compagnie publique nationale YPFB et envoyé l’armée sur les gisements pour s’assurer de l’application effective de cette mesure.

(Source : Le Monde 5 mai 2006)

La question est combien de temps vont-ils laisser Evo Morales, premier président de la Bolivie d’origine amérindienne, au pouvoir ?

Ajouter un commentaire

Haut